Ankara Escort istanbul Escort Ankara Escort Bayan izmir Escort kızılay Escort Ankara Rus Escort Ankara Escort Çankaya Escort Ankara Rus Escort Eskişehir Escort Eryaman Escort Kuşadası Escort Gaziantep Escort

Welcome to ORTENS
 
Lien Raccourci
 
 
NEWS
 

Cloud computing - Partie 1


On parle beaucoup de cloud computing depuis quelque temps déjà. S’agit-il d’un phénomène de mode, ou d’une révolution ? La question mérite d’être posée.
 

De quoi s’agit-il ?

 

Dans la suite de la virtualisation et de la dématérialisation, l’informatique en nuage a pour principe de rendre les applications accessibles par le réseau, sur des serveurs extérieurs à l’entreprise et mutualisés avec d’autres clients du fournisseur de service. Elle s’appuie sur les évolutions technologiques récentes que sont la virtualisation de serveurs ou de postes clients, ou les accès au bureau à distance.

 
Un gros effort marketing a assemblé ces différents apports en leur apportant le nom porteur de « clouding ». De plus l’utilisation de ces technologies n’a pu être possible qu’une fois une certaine stabilité atteinte ; ce seuil atteint ces technologies ont pu sortir de leur cantonnement aux environnements de recette ou de préproduction.
 

Quels apports ?

 
Le principal avantage apporté par ce modèle de Software as a Service – SaaS – est son évolutivité. En effet on dispose des infrastructures et services dont l’entreprise a besoin dans l’instant. Si l’utilisation d’une nouvelle brique est décidée, ou que le nombre d’utilisateurs augmente, il suffit de souscrire les services y correspondant.
 
La réduction des couts est une conséquence de cette souplesse, puisque l’entreprise ne paye – en principe – que ce dont elle a besoin, et ce lors de l’apparition de ce besoin. Par ailleurs, suivant les mêmes motivations que celles qui ont poussé à l’infogérance, le besoin d’expertise est limité, et les couts humains associés sont abaissés au minimum. De plus on dispose naturellement des dernières versions des logiciels, et les projets contraignants de montée de version sont assurés par le fournisseur du service.
 
Par ailleurs, la garantie de reprise d’activité ou de maintien en condition opérationnelle fait partie du service souscrit. Il conviendra cependant de s’en assurer dans la conclusion du contrat avec le fournisseur.
 
Tous ces avantages vont dans le sens d’une optimisation des ressources projets. Ainsi les équipes de l’entreprise pourront se consacrer à ses besoins business.

 

RDB - ORTENS